Gestion globale
de déchets pyrotechniques

Déchets pyrotechniques maritimes et plaisance eco-responsable

Groupe SCLAVO Environnement propose des solutions de gestion complète adaptées aux déchets pyrotechniques pour développer une plaisance toujours plus
éco responsable. 

Il favorise l’exercice de la responsabilité de producteur de déchets de feux de détresse qu’il s’agisse de chantiers navals, magasins d’accastillage, de Collectivités,
de Gestionnaires de port des Alpes maritimes et de la Provence Côte d’Azur.

La “nature aussi peut allumer des feux de détresse”…
Aujourd’hui, chacun est sensibilisé aux dangers des déchets plastiques  en mer mais peut être encore insuffisamment informé des dangers des déchets pyrotechniques comme des conséquences de leur abandon.

Ce doit être simple, pourtant, d’exercer son éco responsabilité de plaisance, de responsable de magasin d’accastillage ou encore de capitainerie de port de plaisance…C’est pourquoi Groupe SCLAVO Environnement met à disposition une solution globale de gestion des engins de pyrotechnie de plaisance périmés : collecte, traitement et valorisation énergétique de leur destruction.

Vous êtes possesseurs de Feux à main, Fumigènes, Fusées parachute, Lance Amare, MOB (Man Over Board) ?

Typologie
de vos déchets
pyrotechniques embarqués

Les déchets pyrotechniques comme leur nom l’indique proviennent des obligations légales d’embarquer des signaux de détresse selon le degré d’éloignement des côtes. C’est ainsi que les plaisanciers doivent embarquer feux à main mais aussi des engins pyrotechniques de type fumigènes, fusées parachutes. 

La DLC de ces engins est courte pour garantir leur bon fonctionnement et donc la sécurité des plaisanciers. Par exemple, les fusées de détresse, possèdent une durée d’utilisation courte de 3 ans et nécessitent d’être fréquemment remplacées.

Le danger environnemental comme la source d’accident et donc le danger tout court provient de l’abandon de ce matériel hors d’usage dans le bac de déchets des ménages ou les bennes des déchèteries.

Car ces déchets pyrotechniques ne sont pas pris en charge par le service public de collecte et de traitement local.

Quelles sont donc les responsabilités légales des plaisanciers producteurs de déchets  pyrotechniques ?

Quelle que soit leur nature, feux à main, fumigènes, fusée parachute ne doivent en aucun être jetés dans les poubelles et/ou conteneurs de l’espace public mais rapportés en magasin pour éviter leur instabilité et la dispersion dangereuse de leurs composants chimiques magnésium, nitrate de strontium, nitrate de baryum, chlorure de potassium, perchlorate de potassium…nocifs pour l’homme et l’environnement.

Les engins de signalement des détresses maritimes en fin de vie sont donc à rapporter aux magasins d’accastillage et repris gratuitement en l’échange de l’achat d’un lot neuf.

Engins pyrotechniques maritimes :
le cadre réglementaire

L’utilisation de feux de détresse ou tout autre engin pyro est strictement réservée à la signalisation d’un état de danger de détresse. Tout outrepassement est une infraction pénale de rang délictuel.

Les produits pyrotechniques appartiennent à la classe des explosifs et sont soumis aux codes de l’environnement, de la défense, du transport, du travail.
Ces déchets doivent être traités dans le cadre de la réglementation nationale et européenne en vigueur afin de ne pas polluer. Leur destruction doit s’effectuer dans des installations agréées.

Depuis le 1er janvier 2015, dans le cadre de la Responsabilité élargie des producteurs (REP), les revendeurs d’engins pyrotechniques ont obligation d’assurer la collecte et le recyclage de ces produits sur la base du « 1 pour 1 ».

 

LA SOLUTION
Groupe SCLAVO Environnement

Acteur de gestion globale de tout type de déchets qu’il collecte démantèle, trie, conditionne et valorise sur le territoire des Alpes Maritimes au VAR, Groupe SCLAVO Environnement procède de même avec vos déchets pyrotechniques.

Il assume leur conditionnement, transport, élimination, revalorisation en totale conformité avec la réglementation en vigueur dont il garantit la traçabilité complète 

Le stockage et le transport de déchets pyrotechniques sont très encadrés.
Spécialiste des déchets dangereux en Provence Alpes Côte d’azur, riche de 10 sites ICPE, notre flotte est équipée pour leur transport et des chauffeurs formés qui procèdent à la collecte.

Une mission claire

Groupe SCLAVO Environnement est un prestataire de collecte et de traitement des déchets pyrotechniques officiel agréé dont l’ensemble des prestations s’effectue dans le strict respect de la réglementation.

Points de collecte : Auditez votre conformité

Les points de collectes sont les points de vente des engins pyrotechniques. Soit principalement les magasins d’accastillage. 

Ils sont désormais soumis à une réglementation stricte de type de stockage des produits pyro périmés rapportés par les plaisanciers lors de l’achat de fusées, fumigènes, feux de détresse neufs : 

Emploi de caisses grillagées et cartons certifiés, quantités autorisées, condition de manipulation, condition d’accès aux zones dédiées… autant de points à vérifier conformes à la réglementation.

Gérer les déchets pyrotechniques
pour recycler

Trois feux rouges à main (obligatoires pour toute navigation au-delà de 2 milles d’un abri), trois fusées parachutes et deux fumigènes flottants (au-delà de 6 milles d’un abri) quand il n’y a pas de VHF fixe à bord,  doté chacun d’une durée de vie limitée de trois ans en général donne une idée précise de la volumétrie annuelle de déchets pyrotechniques.

63 tonnes de déchets pyrotechniques sont mises sur le marché de la navigation de plaisance par an. C’est dire l’ampleur de risque d’accidents et l’impact sur l’environnement.

Que deviennent vos fusées de détresse, fumigènes périmés déposés en magasin d’accastillage selon le principe du 1 pour 1 (1 périmé repris gratuitement contre 1 neuf) ?  

La filière de collecte de déchets pyrotechniques collecte pour traiter et assurer une revalorisation énergétique, assurant une seconde vie aux déchets détruits.
Notre service de collecte spécialisée possède une flotte de véhicules agréés ADR au besoin.
Un convoyeur achemine les déchets pyros collectés vers un incinérateur agréé disposant d’un système de filtration post combustion et d’un traitement des fumées produites pour éliminer tout risque de contamination de l’air.

Un système associé à l’incinérateur autorise la valorisation énergétique.
Le Groupe SCLAVO Environnement vous remet tous les documents officiels attestant de la traçabilité totale jusqu’au centre de traitement final et du devenir de vos déchets pyrotechniques.